Effeuiller la feuillure (p. 16)

Si j’aime travailler avec les toupies et Dremel, faire la feuillure du joint des éclisses à la main reste une belle tâche stimulante, et encore davantage lorsque la décoration est du type «voie ferrée» et agencée à celle du dos. Faire le travail avant ou après que le dos soit collé a certainement pour chaque approche ses pour et ses contre. Pour ma part, si je le fais avant que le dos soit collé, la préparation et positionnement final de ce dernier sur les éclisses sont tout de même déjà effectués, et ce qui rend l’alignement de la décoration aisé.

Question de fond (p. 15)

Profilage des barres et préparation à encoller l’étiquette à la gomme laque.

Dans les roseaux (p. 14)

C’est le moment d’harmoniser cette table, de forger sa voix, sa personnalité…

René Wilhelmy - © 1995-2022 - Propulsé par Wordpress - Hébergement par Kemeneur