Le Sieur des anneaux (p.13)

Les dernières étapes pour ma rosette ; incruster les filets de bois dans les rainures intérieures et extérieures. Je fais un côté à la fois, car compte tenu des étapes à accomplir, il n’y a pas de gain de temps requis notable, et cela me laisse la latitude de faire la tâche et les vérifications sans contraintes. Pour ce modèle, chaque côté dispose de 3 jeux de filets maison, et j’utilise celui du centre  pour l’ajustement final de l’ensemble à l’intérieur de la rainure. Si j’utilise de la colle de peaux pour la plupart des travaux, comme pour réaliser le motif central et fabriquer les laminages des filets utilisés, j’aime bien l’utilisation de la colle poly pour ces incrustations finales, laquelle n’altère pas la géométrie des filets et me procure un bon temps d’ouverture.

Salée & poivrée (p.12)

Table d’harmonie en cours. C’en est une table d’épinette Allemande qui fut choisie pour cette guitare, et laquelle date d’au moins 8 années.
Une fois la 1ère mise à niveau des surfaces effectuée, laquelle inclue une marge supplémentaire d’environ 30% en vue du travail de la rosace, c’est la mise en oeuvre périlleuse de cette dernière qui exigera un niveau d’attention dans les plus élevés de toute la fabrication de la guitare.
La démarche requise se divise principalement en 4 étapes : réalisation du motif central, défonçage des rainures adjacentes, suivi de la pose des filets assemblés au préalable dans chacune de ses 2 rainures, et ce de manière successive. Présentement il ne reste que les 2 dernières étapes à accomplir.

Les oiseaux sont de retour en ville (p.11)

Une fois le fond assemblé et aminci, l’ajout du renfort central et des barres sont des opérations relativement aisées.
Si le niveau d’humidité contrôlée dans l’atelier se situe dans un plage assez étroite tout au long de l’année, il est possible de mesurer avec certains bois le moindre écart insufflé au fond durant l’assemblage des barres transversales. En tenant compte si possible du lieu de résidence de l’instrument en cours, je cherche donc à effectuer rapidement le collage des 3 barres à un moment le plus avantageux possible.
Concernant l’approche pour le collage de ces dernières, à priori je dirait que j’ai des réserves sur celle qui consiste à réaliser l’assemblage sur une surface sphérique rigide (dished form). J’aurai certainement l’occasion d’élaborer à ce sujet…

Récents dans la «Vitrine»

«Gone Baby Gone» – p19 (Final)

Guitare terminée et livrée. Une courte démo est disponible tout en bas.  

«Par-7» Une «Morency» 7 cordes pour Michel Beauchamp

Fabriqué pour Michel Beauchamp, outre ses 7 cordes, elle possède un port sur l’éclisse [...]

«La bague au doigt»

Finalisation du travail pour une 7 cordes pour Michel Beauchamp, pour la prise intégrée pour [...]

Primeurs

Satie et Mompou – 2 enregistrements par le guitariste Steve Cowan

Le guitariste Steve Cowan utilise ici une guitare de 2009, propriété d’un confrère et [...]

2 sorties de disques récentes : Forestare et le Trio Iberia

L’ensemble Forestare a fait paraître un enregistrement numérique en 2016 intitulé [...]

Un duo du temps des fêtes

Un duo du temps des fêtes avec Daniel Blanchet (guitare à 10 cordes) et Guy St-Pierre au piano. [...]

Série Vidéos : Ducharme et Brouwer — prise 1

Il me fait plaisir de vous présenter la 1ère vidéo d’une série de 3 d’une session [...]

René Wilhelmy - © 1995-2019 - Propulsé par Wordpress - Hébergement par Kemeneur