Rien de tel qu’une guitare au bois nu… prête à s’habiller…

Le bois tel quel peut être si beau, autant que sous le vernis…
La suite tout de même reste de la vêtir d’un beau vernis au tampon.

René Wilhelmy - © 1995-2021 - Propulsé par Wordpress - Hébergement par Kemeneur